Le mur de l’Impeachment : le mur de la honte

Le mur de l’Impeachment : le mur de la honte

Le manque de dialogue politique et l’impossibilité d’une convivialité démocratique s’est matérialisé.  Le mur de l’Impeachment: un long mur de plaques de métal et 2 mètres d’hauteur a été érigé sur la pelouse du Congrès National à Brasília. Comme si la symbologie n’était pas suffisante, une partie de l’équipé installant cette barrière séparatiste entre les « pour » et « contre » le Coup est faite des prisonniers qui auront leur peine réaménagée.

Les condamnés sont « en civil », quelques uns portent des casquettes, d’autres se couvrent la tête avec leur pull bien que la température avoisine les 30 degrés dans la capital. Ils masquent leur visages des photographes. Il ne faut pas beaucoup pour identifier qu’ils sont noirs, bruns ou métis – le réflexe évidente de la population ouvrière et carcérale brésilienne.

Les murs sont les typiques manifestations du fondamentalisme idéologique. Socialistes et capitalistes ont été sépares à Berlin pendant la Guerre Froide. L’année dernière, la Hongrie a commencé à travailler sur la construction d’un mur de 4 mètres de hauteur et 175 km tout au long de sa frontière avec la Serbie, pour éviter les migrants. En Cisjordanie, les juifs et palestiniens sont sépares par 700 km de béton, fil de fer barbelé et tranchées. La justificative de tous est le discours de la sécurité. Cela a été la même excuse utilisée à Brasília pour appuyer la construction de notre nouveau Monument à l’Ignorance.

Par Flávia Martinelli.

murdelahonte

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Angela

Angela vit en France depuis 2002, a envie de tout découvrir et d’apprendre à tout faire ; ne sais pas tout faire à la perfection, mais se débrouille un peu dans tout. Même si elle a le sentiment d’avoir fait le bon choix, d’avoir réussi, d’avoir, par son départ, une vie meilleure, l’immigrante souffre souvent de nostalgie . Et de plus en plus avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *